Prévention électromagnétique

Depuis quelques décennies, notre exposition au rayonnement électromagnétique non ionisant a augmenté considérablement. Les installations électriques, les émetteurs de télécommunications et les appareils électroménagers génèrent un electrosmog nocif pour la santé humaine.

Santé

L’effet des rayonnements électromagnétiques non ionisants sur les organismes biologiques a deux natures. La première est thermique : l’énergie transmise aux tissus est suffisante pour augmenter leur température. La deuxième est athermique : il y a une réaction biologique provoquée par les champs de basses intensités sans que la température des tissus augmente.

L'OMS à travers le CIRC a dès 2002 classé les champs magnétiques à basse fréquence comme «peut-être cancérogènes pour l'homme»1, les champs haute fréquence ont rejoint cette catégorie en 20112. Cependant, à ce jour la vaste majorité des normes de protection de la population contre les rayonnements non ionisants prennent uniquement en considération les effets thermiques, ignorant les effets athermiques.

Les études suggérant de graves risques pour la santé dues à une exposition de longue durée aux rayonnements électromagnétiques existent pourtant. Citons comme exemple le rapport EUROPAEM EMF Guideline 20163 qui indique des corrélations entre cette exposition à de nombreuses maladies (dont : Alzheimer, Parkinson, tumeurs cérébrales, leucémies, mélanomes, infertilité, risque de fausse-couche), ou encore les récentes recherches citées par l'OFEV qui établissent une augmentation potentielle du risque de leucémie chez les enfants habitant à proximité des lignes de haute tension4. Dans ce dernier cas, l'effet a été constaté à partir d'une puissance de 400 nT quand la norme de la ICNIRP autorise des champs électromagnétiques de 100 000 nT.

Il faudra probablement encore des décennies avant que s’établisse un consensus scientifique sur ce sujet et que les mentalités évoluent. D’ici là, je vous propose d’appliquer le principe de précaution et de minimiser notre exposition aux rayonnements électromagnétiques provenant de nos appareils de communication, électroménagers, et des installations électriques domestiques.

Services

Appareil de mesure

Diagnostic

J'examine votre habitation avec des appareils professionnels en suivant le standard SBM-2015 de l'IBN.

Rapport

Rapport

Je rédige un rapport d’examen et vous conseille sur les moyens de minimiser votre exposition aux champs électromagnétiques.

Livre

Cadeau

Vous recevez un livre Réduire les ondes électromagnétiques, c’est parti de Carl de Miranda en cadeau !

Main donation

Notre activité est à but non lucratif. Vous payez 280 CHF qui seront intégralement reversés au profit de L'Association pour la Communication NonViolente en Suisse romande cnvsuisse.ch.

À propos

Mon nom est Georgios Topulos. Je suis physicien - diplômé de l'Université de Varsovie (1987) - et je travaille depuis plus de 25 ans dans la recherche et le développement des polymères techniques pour la société DuPont de Nemours.

C’est en 2015 que j’ai commencé à fortement m’intéresser à la problématique du smog électromagnétique et à son impact sur la santé. J’ai alors étudié la littérature scientifique disponible sur le sujet, les normes et les préconisations de différents centres de compétences.

M’équipant avec des appareils professionnels de mesure, j’ai d'abord entrepris l’analyse les habitations de ma famille et d’amis, avant de finalement passer à l’étape suivante en proposant mes services à tout le monde à travers internet et à l’occasion de diverses manifestations publiques.

Contact